Pour les femmes qui souhaitent (ou pas) tomber enceinte, il est important de se familiariser avec les signes et symptômes de l’ovulation. Pour la plupart des femmes, l’ovulation survient à la moitié du cycle menstruel correspondant à la Journée 14 d’un cycle de 28 jours. Les femmes sont fertiles deux jours avant l’ovulation et le jour de l’ovulation. L’ovule se désintègre au bout de 12 à 24 heures s’il n’est pas fécondé.


Les symptômes d’ovulation communs qui indiquent la fertilité incluent des pertes vaginales, une augmentation de la libido, des douleurs et crampes abdominales, une sensibilité des seins (voir des douleurs), l’évolution des niveaux d’hormones et des la température corporelle, ainsi qu’un certain nombre de signes moins communs tels que des sueurs nocturnes, migraines, des vertiges et des nausées.

Qu’est-ce qui se passe pendant l’ovulation

Au cours de la première moitié du cycle menstruel, l’utérus se prépare à recevoir un ovule fécondé. La muqueuse de l’utérus s’épaissit et les niveaux d’hormones changent. L’un-ou les deux- des ovaires de la femme commencent à développer des follicules qui contiennent des œufs. Lorsque l’ovule arrive à maturité, il est libéré et se déplace à travers les trompes de Fallope vers l’utérus. Une fois que l’ovule est libéré, le processus de l’ovulation est terminé et le cycle d’ovulation se termine. La plupart des symptômes d’ovulation se produisent avant la libération de l’ovule mature.

Les symptômes d’ovulation :

Pertes vaginales

Les pertes vaginales sont le symptôme d’ovulation le plus commun. Les pertes peuvent être clairs ou blancs crème et sont filamenteuses à l’approche de l’ovulation. L’augmentation des pertes vaginales permet aux parois vaginales de devenir glissantes. Les secrétions varient d’une femme à une autre et peuvent passer inaperçues chez certaines femmes.

Augmentation du désir :

A l’approche de la période fertile de son cycle menstruel, une femme peut sentir une augmentation de son désir. Les femmes subissent une augmentation des niveaux d’hormones pendant l’ovulation, ce qui est probablement responsable de l’augmentation de la libido et des autres symptômes d’ovulation. Une augmentation de la libido sexuelle pendant l’ovulation est commun, mais ne peut être vécue par toutes les femmes car les symptômes d’ovulation varient considérablement pour chaque femme.

Gêne abdominale ou douleur

Un des symptômes les plus courants d’ovulation est une douleur ou une gêne abdominale. Certaines femmes ressentent des crampes tandis que d’autres peuvent avoir une douleur dans le bas du ventre. Cet inconfort se produit normalement avant que l’ovule soit libéré et disparait lorsque le cycle d’ovulation est terminé. La douleur peut être accompagnée par l’apparition de taches, mais c’est l’un des symptômes assez rares de l’ovulation.

Sensibilité et/ou des seins :

Un autre l’un des signes les plus courants de l’ovulation est la sensibilité des mamelon ou douleurs de la poitrine qui sont généralement dus à des niveaux de progestérone élevés. Si la sensibilité des seins continue ou apparait après l’ovulation, ou si elle est accompagnée d’une augmentation de la taille des seins, elle peut être un symptôme de grossesse plutôt qu’un symptôme d’ovulation.

Température basale du corps

La température basale du corps est une façon relativement précise pour déterminer le moment de l’ovulation. Habituellement, la température basale du corps reste constante, mais à l’approche de l’ovulation, la température diminue légèrement. Une fois un ovule mature est libéré par un follicule, il ya généralement une hausse brutale de la température basale du corps. En faisant le suivi de température basale du corps pendant plusieurs mois à l’aide d’un calendrier d’ovulation, les femmes peuvent le moment où l’ovulation est le plus susceptible de se produire.

Mesurer les taux hormonaux

Un autre procédé pour déterminer avec précision le moment de l’ovulation est test d’urine ou de la salive qui mesure la quantité d’œstrogène présent dans les fluides corporels. Au moment de l’ovulation, les niveaux d’œstrogène et de progestérone sont élevés (ce qui explique les signes et symptômes physiques de l’ovulation chez les femmes). Le pic de LH (hormone lutéinisante) est habituellement atteint 24 à 36 heures avant qu’un ovule soit libéré, mais il peut être nécessaire de suivre les niveaux d’hormones pendant plusieurs mois pour déterminer l’ovulation avec précision.

Conclusion

Les symptômes d’ovulation ne sont pas les mêmes pour toutes les femmes et la meilleure manière de déterminer le moment de l’ovulation reste l’utilisation d’un test d’ovulation pour les femmes ayant un cycle régulier il existe des outils en ligne pour le calcul ovulation). Les femmes ayant des cycles menstruels réguliers généralement se voient ovuler le 14ème jour après le premier jour de leur cycle menstruel, mais un calendrier d’ovulation n’est pas toujours le moyen le plus précis pour déterminer la date d’ovulation car les cycles menstruels varient selon les femmes. Dans l’ensemble, les femmes qui peuvent identifier les symptômes et signes d’ovulation auront plus de chances de déterminer avec précision leur date d’ovulation.